Cartes de crédit

Matriçage dans l'industrie des biens de consommation

Lentilles

Matriçage dans l'industrie des biens de consommation

Habillage plancher

Matriçage dans l'industrie automobile

Equipement intérieur

Matriçage dans l'industrie automobile

Technologie du matriçage

Le procédé du « matriçage » consiste à introduire de la matière thermoplastique dans un moule légèrement ouvert alors qu’a lieu en même temps ou ultérieurement le cycle de moulage par une course de fermeture supplémentaire. Cette course de fermeture supplémentaire peut être effectuée soit par la presse soit par un poinçon dans le moule. La pression qui se forme ainsi à l’intérieur du moule se répartit de façon plus homogène sur la surface de la pièce, l’objectif étant le plus souvent d’améliorer la précision et la stabilité dimensionnelle des pièces. Les procédés de matriçage fonctionnent à basse pression, ce qui permet ainsi de protéger les décors ou les inserts métalliques. De faibles pressions d’injection et de maintien en pression sont susceptibles de minimiser des pressions internes dans les applications du domaine de l’éclairage par ex., et influencent ainsi beaucoup les propriétés optiques. Une pression à injection adaptée ne doit donc pas seulement disposer d’une grande flexibilité, mais réaliser aussi des mouvements très exacts et répétitifs.