Pièces de boîtiers

Thermodurcissables dans l'industrie électronique

Dispositif de bourrage

Dispositif de bourrage BMC pour plasturgie thermodurcissable

Dispositif de bourrage

Dispositif de bourrage BMC pour plasturgie thermodurcissable

Dispositif de bourrage

Dispositif de bourrage BMC pour plasturgie thermodurcissable

Thermodurcissables non aptes à l’écoulement/BMC

BMC est un polyester humide renforcé à la fibre de verre qui est le plus souvent livré sous forme de balle. Il s’agit là d’une matière durcissable non apte à l’écoulement, qui est produite en épaississant des résines liquides de polyester non saturées avec des oxydes alcalino-terreux.

Avantages

  • très bonne stabilité dimensionnelle
  • température élevée d’utilisation permanente
  • bonne résistance aux substances chimiques
  • très bonnes propriétés mécaniques
  • bon rapport qualité prix
  • bonnes propriétés électriques
  • procédé éprouvé

La matière n’étant pas apte à l’écoulement, on a besoin d’un dispositif d’alimentation adapté à l’unité de plastification, avec un dispositif de bourrage spécial. Au début de la plastification, la vis sans fin du dispositif de bourrage tourne et transporte le BMC dans le cylindre de plastification, à une pression définie. La commande du dispositif de bourrage est intégrée à la commande de la machine et permet de réguler la pression de bourrage pour une alimentation constante. L’unité de plastification se compose d’une vis adaptée à la transformation du BMC et d’un cylindre dont la température est équilibrée par des fluides. La machine dispose d’un chauffage de moule électrique intégré, afin de chauffer le moule entre 140°C et 200°C et d’accélérer la réaction de réticulation. Les pièces peuvent être démoulées dès que la stabilité est atteinte.

Le poussoir servant à l’alimentation en matière (à droite) ainsi que les volumineux dispositifs d’aspiration au-dessus du poussoir et du moule sont les différences les plus marquantes par rapport aux presses thermoplastiques.